Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Un Blog ?

  • : Le Blog d'un jeune militant et élu d'Outreau (62)
  • Le Blog d'un jeune militant et élu d'Outreau (62)
  • : Je vous propose de m'accompagner dans mon parcours politique et d'y retrouver l'envie de s'investir
  • Contact

Bienvenue

Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. J'ai créé celui-ci, afin de partager mon expérience de jeune miltant socialiste et d'élu à la commune d'Outreau. Trop souvent, il est dit que les jeunes ne s'intéressent plus à la politique. Je pense au contraire que la jeunesse se veut citoyenne, mais ses engagements prennent une forme différente. Les jeunes rêvent d'actions immédiates. Ils veulent pouvoir réellement s'engager et ne plus être uniquement des alibis.

Historien de formation, je souhaite vous faire partager mes recherches en histoire sociale.

Recherche

Archives

Articles Récents

30 mai 2008 5 30 /05 /mai /2008 16:05
Ce jeudi 22 mai, aux côtés de mes camarades FO de la commune de Saint-Martin-Boulogne, j'ai défilé pour la défense des retraites. Nous sommes tous concernés, dans le public comme dans le privé. Outre la question de la durée de cotisation, sont également posés les problèmes du niveau des retraites et des pensions, de l'emploi et de la pénibilité.



Le samedi, avec quelques militaires de section d'Outreau, nous avons défilé pour la défense de l'ecole publique, à l'appel de la FCPE. En effet, 11 200 postes d'enseignants en moins dont 777 pour l'Académie de Lille. Le Gouvernement attaque en force le service public d'Education.
Les conséquences de cette politique sont claires :
- Recul de la scolarisation en maternelle
- Mise en place des nouveaux programmes en primaire sans concertation
- Fermeture de classes en primaire et classes surchargées
- Dans les collèges : suppression de postes d'enseignants, de moins en moins de dédoublements en sciences et en langues
- Dans les lycées : suppression massive de postes, des options disparaissent, des fillières professionnelles et technologiques sont supprimés, le choix des élèves est limité, les conditions d'études se dégradent, les redoublants sont maltraités, les classes sont surchargées, la sécurité de nos enfants est mise en péril...
- Les structures pour les enfants en situation de handicap sont inadaptées ou insuffissantes

On peut regretter la faiblesse de la mobilisation chez les enseignants eux-mêmes. Trop peu d'enseignants d'Outreau ont été aperçus...
Repost 0
Published by chochois sebastien - dans Action Militante
commenter cet article
30 avril 2008 3 30 /04 /avril /2008 20:58
Militer, c'est aussi participer à la distribution de tracts. En cette veille de la fête du Travail, les militants de la section d'Outreau ont distribué cette petite carte. Face à un gouvernement libéral, qui remet en cause, chaque jour le droit du Travail, le Parti Socialiste sera toujours du côté des salariés.
Repost 0
Published by chochois sebastien - dans Action Militante
commenter cet article
21 avril 2008 1 21 /04 /avril /2008 22:20

A l’approche du congrès, notre Parti doit incarner fermement le sens des responsabilités d’une gauche qui se doit d’être utile et capable. Il doit éviter le péché d’un congrès « bling bling » et renouer avec un congrès de proposition. Après deux ans d’excès marketing politique à droite comme à gauche, l’opinion publique est en train de réhabiliter la façon classique de mener l’action publique. Le PS ne sera audible que si son discours est clair. A sept mois du congrès, l’alliance des « reconstructeurs » semble la plus apte à mener la réflexion dont notre parti à besoin.

Repost 0
Published by chochois sebastien - dans Action Militante
commenter cet article
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 22:38

Le Monde du 28 mai 2008 a fait paraître un article tout à fait intéressant. L'article intitulé "Un Munich pédagogique", sous la plume toujours efficace d'Antoine Prost ne manquera de provoquer des remous.
Antoine Prost ne craint pas d'affirmer qu' " une véritable catastrophe est en marche, plus grave que les nouveaux programmes de l'école ou les suppressions de postes ". En effet, la suppression de deux heures de classe dans l'enseignement primaire et la semaine de quatre jours risquent d'être irréversibles. Et l'indifférence dans laquelle arrive ces mesures sont inquiétantes.

Repost 0
Published by chochois sebastien - dans Action Militante
commenter cet article
2 septembre 2007 7 02 /09 /septembre /2007 21:39
Comme on pouvait s’y attendre, les cents premiers jours du Nicolas Sarkozy ont été marqués par la surabondance des effets médiatiques. Il avait promis la rupture, celle-ci n’est apparue que dans le style «  à l’américaine » : mise en scène de sa famille, de ses joggings, de ses luxueuses vacances (« financées par de riches amis »).
On ne peut pas tirer, à proprement parler, de bilan des cents premiers jours, juste esquisser quelques faits. Nicolas Sarkozy a fait entrer la France dans un régime présidentiel. C’est désormais le Président qui gouverne (son Premier Ministre n’est plus qu’un coordinateur du gouvernement et les ministres des figurants). Le « super président » s’occupe de tout, décide de tout, et il en est même devenu son propre porte-parole : il est le seul autorisé à annoncer ses décisions.
Si on ne veut tirer un premier bilan, il est facile de voir l’orientation qu’il souhaite donner à son quinquennat : rassurer les plus riches (paquet fiscal), s’attaquer au droit de grève (service minimum, pour commencer dans les transports), détricoter le service public (non remplacement d’un fonctionnaire sur trois qui part à la retraite). Sur le plan international, la volonté d’alignement sur les Etats-Unis est clairement affichée. L’ambition atlantiste annoncée le soir de son élection s’est confirmée. C’est à peine si Nicolas Sarkozy ne s’est pas excusé au nom de la France de ne pas avoir engagé les troupes françaises en Irak.
Garant du libre-échange et de l’ultralibéralisme, il ne prévoit rien contre la crise boursière et la hausse sur les cours mondiaux de certains produits de base comme le blé, le lait et le gaz, ce qui va peser lourd sur le pouvoir d’achat des Français.
Mais comment ne pas finir sur la franchise de santé, autre signe de la volonté du Président d’instaurer une médecine à deux vitesses, sous couvert de réduction des abus. Dans les faits, les tricheurs aisés pourront continuer d’abuser de Notre protection sociale, les moins protégés n’auront plus qu’à essayer de combler le déficit. Un exemple, le courage aurait été de s’attaquer aux vrais abus : la taille des boites de médicaments, mais il aurait fallu affronter le lobby pharmaceutique…
Repost 0
Published by chochois sebastien - dans Action Militante
commenter cet article
22 septembre 2006 5 22 /09 /septembre /2006 11:24
Repost 0
Published by chochois sebastien - dans Action Militante
commenter cet article