Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un Blog ?

  • : Le Blog d'un jeune militant et élu d'Outreau (62)
  • Le Blog d'un jeune militant et élu d'Outreau (62)
  • : Je vous propose de m'accompagner dans mon parcours politique et d'y retrouver l'envie de s'investir
  • Contact

Bienvenue

Je vous souhaite la bienvenue sur mon blog. J'ai créé celui-ci, afin de partager mon expérience de jeune miltant socialiste et d'élu à la commune d'Outreau. Trop souvent, il est dit que les jeunes ne s'intéressent plus à la politique. Je pense au contraire que la jeunesse se veut citoyenne, mais ses engagements prennent une forme différente. Les jeunes rêvent d'actions immédiates. Ils veulent pouvoir réellement s'engager et ne plus être uniquement des alibis.

Historien de formation, je souhaite vous faire partager mes recherches en histoire sociale.

Recherche

Archives

Articles Récents

23 août 2008 6 23 /08 /août /2008 20:24

En septembre 2008, cela fera cinq ans, que la Comilog fermait définitivement ses portes. Des centaines de salariés se trouvaient privés d'emploi. Pour ne pas être oubliés, Philippe, un camarade d'Outreau, a créé un site pour ceux qu'on a appelé les "ex-comilog". Je vous invite à visiter le site Metall Opal.

Partager cet article

Repost 0
Published by chochois sebastien - dans Action Militante
commenter cet article

commentaires

Philippe 25/08/2008 15:34

5 ans déjà et les plaies restent. Pour certains elles se sont refermées mais pour d'autres elle sont encore grandes ouvertes. Comment oublier ce retour de vacances! Certains ont appris la fermeture par la presse.D'autres l'ont appris par la voix de G.Duquenoy, secrétaire du comité d'entreprise à l'époque.
Bien des épisodes se sont passés avant la fermeture de l'usine: recherches d'éventuels repreneurs mais nous rêvions tous à cette époque, Eramet avait verrouillé tout et avait aussi pensé à cette éventualité. Car nous les boulonnais, et les grands actionnaires d'Eramet le savaient ,nous n'étions pas si bêtes que cela.
Puis les rencontres avec les diverses personnalités de l'époque : ministres ( Delevoye, et autant de sous-fifres de Jacques Chirac avaient été bien briffés. Il faut fermer cette usine. Comment ne pas penser une seule seconde que le gouvernement de l'époque ne faisait pas parti du complot. 2 mois après l'annonce de la fermeture J.Chirac serrait la main du PDG d'Eramet en Nouvelle Calédonie. Combien de menteurs et faux connaisseurs de l'histoire et la vie de Comilog ont laissé penser que c'était la seule solution.Jusqu'à nous dire à nous les syndicalistes venus négociés en jour d'Octobre : " pas si mauvais ce plan social". Il n'y a que celui qui ne le subit pas qui peut penser qu'un plan social est bon.
Bien entendu, il y a eu cette cellule de reclassement. Mais combien sont encore sur la route abandonné , oublié dans le flot incessant des salariés mis à la porte à chaque fermeture d'usine ou lors d'un plan social, 50, 150, 200 qui sait car aujourd'hui tous ces salariés qui avaient retrouvé du travail sont peut-être de nouveau au chômage.
Aujourd'hui de nombreuse manifestations sont mises sur pied pour faire connaître la Comilog aux Boulonnais mais la meilleur façon aurait été que l'usine continue de produire.
Les salariés se sont regroupés en association "Metall'Opale" qui essaie au travers de ces actions de tenir le contact entre les différents salariés. Le projet d'un livre est sur le point de sortir avec l'aide du centre Jacques Brel, une stèle en lieu et place des hauts-Fourneaux ou presque va être réalisée avec la collaboration de la ville de Boulogne Sur mer, de la région. Il ne faut pas que nos enfants ne sachent pas qu'à Boulogne sur mer pendant longtemps une grande industrie a bercé l'économie de notre région et fait des centaines de famille d'ouvriers courageux, audacieux,amoureux de leur usine et de leur métier.